L'agriculture urbaine aux États-Unis, une approche sociale et écologique

27 février 2017Kristin Reynolds

Aux États-Unis, agriculture urbaine et sécurité alimentaire ont toujours été intimement liées. Les villes ont mis en place des actions spécifiques au regard de leurs besoins économiques et sociaux. Washington, New York, Oakland, Seattle ou encore Portland et Minneapolis témoignent d’initiatives citoyennes locales, portées par le politique.

Les pays de l'hémisphère Nord, dont le système économique et alimentaire s'est mondialisé, ont longtemps considéré que l'agriculture et les espaces urbains étaient antithétiques, que le foncier urbain était trop coûteux pour un tel usage, et que la « vraie » agriculture n'existait qu'en milieu rural. En conséquence, urbanistes et responsables de la politique de la ville ont ignoré l'alimentation et l'agriculture [Pothukuchi et Kaufman, 2000]. Mais cette approche évolue depuis une vingtaine d'années et une reconnaissance progressive des avantages multifonctionnels de l'agriculture en ville fait jour, notamment celle de la résilience écologique et de la sécurité alimentaire. [...]


L'accès à la totalité de l'article est payant. Vous pouvez acheter sa version numérique au format PDF.



N° 173 des Cahiers de l'IAU en version imprimée